PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

  

Quel que soit le mode d’administration choisi, les huiles essentielles pénètrent le tissu cutané et

circulent dans le corps par voie sanguine.

Ce sont des concentrés puissants qu’il faut donc utiliser avec précaution. 

Comment s’utilisent-elles ?

 

        En diffusion atmosphérique

 

    De multiples moyens de diffusions existent pour disperser les molécules aromatiques dans l’air.

Les diffuseurs électriques (à ultrasons, à nébulisation, à ventilation…), les bâtonnets en bois, les objets poreux (coupelles en céramique, linges imbibés, éponges…).

Ces diffusions à froid conservent intactes les propriétés des huiles.

Les brûles-parfums à bougies ou à chaleur douce dénaturent le plus souvent les fragrances et certains composés.

 

         Par voie cutanée

 

    C’est la voie royale dans la plupart des cas, elle est extrêmement efficace et parfaitement tolérée. Il faut alors diluer les huiles essentielles avec une huile végétale avant de les appliquer sur la peau.

Des quantités faibles suffisent, entre 15 et 20 gouttes pour 50ml de base.

Ces huiles ne sont pas miscibles dans l’eau, pour une utilisation dans le bain, il est conseillé de les diluer au préalable dans une cuillère de sel marin, une tasse de lait ou du savon liquide.

On utilisera cependant avec précaution certaines huiles dermocaustiques, photosensibilisantes (les agrumes) ou irritantes.

Il est préférable d’éviter de s’exposer au soleil dans les 12h suivant l’application.

 

         Par voie interne

 

    Les huiles essentielles sont des produits extrêmement concentrés. Pures, leur ingestion est délicate, il est nécessaire de les diluer avec précision.

Agissant à de faibles quantités, 1 à 2 gouttes, 3 fois par jour, suffisent généralement.

Toutes les huiles essentielles n’ont pas d’usage reconnu par voie interne. Nous vous conseillons avant toute ingestion de consulter votre médecin ou aromathérapeute, d’autant plus en cas de traitement médical en cours.

 

    Enfin, certaines huiles peuvent aromatiser les préparations culinaires, quelques gouttes suffisent amplement en général.

Vous pourrez apporter à vos plat une touche délicate et subtile. Des ouvrages spécialisés donnent tous les conseils pour savoir quelles huiles essentielles utiliser et à quel dosage.

 

    Soyez prudents, il est possible de développer des allergies à certains composés aromatiques. Avant toute utilisation au contact de la peau, il est fortement conseillé de procéder à un test cutané très simple: diluer l’huile essentielle dans une huile végétale, l’appliquer au niveau du pli du coude. Si aucune réaction n’apparaît dans les 24h, le risque d’allergie cutanée est faible.

Eviter de s’exposer au soleil dans les 12h suivant l’application.

Certains livres d'aromathérapie, les vendeurs et les pharmaciens ne connaissent pas tous les effets des huiles essentielles et tous les sites internet ne sont pas fiables. Il est indispensable de recouper les sources, une seule n'est pas suffisante.   

 

  • Déconseillé aux femmes enceintes ou en cours d'allaitement et aux jeunes enfants
  • Tenir hors de portée des jeunes enfants
  • Eviter tout contact avec les yeux. En cas de contact, rincer abondamment à l'huile végétale.
  • Avant tout usage par voie interne, il est recommandé de consulter un spécialiste (médecin ou aromathérapeute)
  • A conserver à l’abri de l’air, de l’humidité et de la chaleur.
  • Pour toute préconisation de mélange avant prise orale, respectez bien le dosage et le support demandé, afin d’éviter une brûlure des muqueuses, et une potentielle intoxication.